Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  145x210  66 pages  Parution juillet 2012  

Chaque femme est un homme

Mamadou Diarra Diouf

Contes Et Légendes


Njaayeen trônait, encore toute altière, au milieu d'un quartier enfoncé dans les bas-fonds de la banlieue. Une de ces maisons qui avaient su faire exception, en échappant régulièrement à l'invasion des eaux de pluie. Elle semblait assister, à la fois indifférente et moqueuse, à un duel permanent entre l'homme et les eaux qui venaient régulièrement à la reconquête du territoire que ce dernier, dans son ardeur dévastatrice, lui avait si injustement arraché. En vérité, les habitants du quartier Abreuvoir ont toujours vécu en sursis dans le lit de cet ancien lac desséché qui menaçait de reprendre vie à chaque hivernage pluvieux. Et cette année-là, il avait beaucoup plu. La vie de Dakar et environs était rythmée par la valse incessante des eaux de pluie qui, heurtées aux amas de gravats des travaux inachevés, venaient renforcer la colère des caniveaux bouchés pour habiller la capitale d'horrible manteau tissé de véhicules immobilisés ou noyés, de femmes cherchant leur chemin, le pagne retroussé j'usqu'aux limites de la décence, d'un infernal concert de klaxon et de ronflement de moteurs tuberculeux, de conducteurs larmoyants, perdus dans la sueur et le gasoil


B B


Donnez votre avis