Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  145x210  128 pages  Parution 07/05/2015 

Alexandre Yersin un passe-muraille (1863-1943)

Pierre Le Roux

Essai


Alexandre Yersin, chercheur interdisciplinaire, soutint à 25 ans une thèse de doctorat en médecine qui lui valut la médaille de bronze de la Faculté de médecine de Paris en 1889. Il y décrivait les lésions d'une tuberculose expérimentale du lapin qui reste connue sous le nom de "tuberculose du type Yersin". Bactériologiste, avec Emile Roux, il apporta la preuve définitive que le bacille de Klebs-Löeffler est la cause de la diphtérie, produisant un poison très actif, la toxine. Cette découverte les rendit célèbres dans le monde entier. Plus tard, vainqueur de la peste à Hong Kong et premier explorateur de l'intérieur du Vietnam, Yersin fut aussi un éminent biologiste et un agronome visionnaire, importateur en Indochine des premiers arbres à quinquina et des hévéas. Créateur de l'Institut Pasteur de Nha-Trang, il fut à l'origine de la cité de Dalat, au coeur des hauts plateaux de l'actuel Vietnam. La multiplicité de ses centres d'intérêt intellectuels, le dynamisme de ses activités, la qualité de ses découvertes, expriment une constante préoccupation: la place de l'homme au sein de l'univers et l'amélioration de cet état, l'apparentant à d'autres savants "passe-muraille" fameux tels Jean Boulbet, Georges Dumézil, André-Georges Haudricourt, André Leroi-Gourhan ou Jacques de Morgan.

B B


Donnez votre avis

Autres ouvrages de Pierre Le Roux