Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  148x210  174 pages  Parution avril 2024  ISBN : 9782342372083

Annales gabonaises des géosciences politiques Numéro 1/2024

Revue du CERGEP

Sciences Humaines


Explorez les nuances des positions africaines face à cette crise internationale majeure

Le 24 février 2022, la Russie a attaqué l’Ukraine, suscitant une résolution de l’Assemblée générale de l’ONU le 2 mars, condamnant la guerre et exigeant le retrait immédiat des forces russes du territoire ukrainien. Parmi les 54 États africains, 29 ont soutenu la résolution, un s’y est opposé, 16 se sont abstenus, et 8 n’ont pas voté. Le 7 avril, la Russie a été suspendue du Conseil des droits de l’Homme, avec 10 pays africains en faveur, 24 s’abstenant, 9 votant contre, et 11 ne participant pas au vote. Les divergences africaines ont suscité diverses interprétations occidentales, certaines suggérant l’indécision des dirigeants africains entre s’aligner sur les États-Unis et l’UE ou attendre l’issue du conflit. D’autres estiment que l’abstention reflète la crainte de s’opposer à la Russie de Poutine, ou la perçoivent comme un acte de complaisance envers son révisionnisme géopolitique.

Ce premier numéro des Annales gabonaises des géosciences politiques expose la perception et l’impact du conflit russo-ukrainien en Afrique tels que appréhendés par des analystes Africains. Ses contributeurs sont :
A. BISSUE BI-NZE/ L. MESSIA NGONG/ S. LOUNGOU/ E.E. YOGO/ F. EBOGO.


B B


Donnez votre avis