Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  148x210  88 pages  Parution 23 novembre 2022  ISBN : 9782342366297

De la gloire à l'oubli

Jean-Pierre Goletto

Sciences Humaines


Quelles sont les sociétés du passé, de maintenant, et de l'avenir ?

Aussi haut qu’un homme soit assis, il n’est jamais assis que sur son derrière !

L’auteur, fils d’ouvrier et de paysan, avocat, ancien magistrat consulaire, diplômé d’études supérieures de science politique, lauréat des facultés de droit d’Aix et de Nice, essaie de démontrer en s’appuyant sur l’histoire que les civilisations sont mortelles, comme l’écrivait Paul Valéry. Pourtant l’être humain en général se croit indestructible, éternel mais surtout indispensable. L’exemple le plus frappant revient à ces princes qui nous gouvernent, ceux qui prétendent détenir la vérité, qui n’hésitent pas à dire tout et son contraire, le tout avec beaucoup d’orgueil, d’estime de soi, sans honte, en oubliant tout simplement que les cimetières sont remplis de gens irremplaçables.

Tout le monde craint le réchauffement climatique et pourtant c’est de froid que mourra l’univers. En citation d’un très grand professeur astrophysicien dont la hauteur de ses connaissances n’a d’égale que sa modestie : « L’Univers continuera son expansion indéfiniment, aboutissant à un univers de plus en plus froid et vide, à mesure que les étoiles auront cessé de consumer leurs éléments légers. On appelle cela la « mort thermique de l’Univers. »

L’Ecrivain craint également, compte tenu du désaveu à l’encontre des politiques, de la haute administration et du désintérêt du peuple pour la démocratie que la situation s’aggrave très sérieusement.


B B


Donnez votre avis

Autres ouvrages de Jean-Pierre Goletto