Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  140x225  274 pages  Parution 17/12/2015 

Un ordre mondial post-clausewitzien?

Pélagie Chantal Belomo Essono

ACCUEIL


La guerre est ontologiquement inhérente à la société humaine. Son questionnement se démarque d'une réflexion relative à l'eschatologie et produit l'entendement dans une dialectique de gestion de la cité. La gouvernance par la guerre impose une vision qui ne s'appesantit pas seulement sur la mort, la souffrance, l'humaine condition et la polémologie. Dès lors, comment la guerre régit-elle l'institutionnalisation d'un ordre politique mondial et/ou interne? Comment s'opérationnalise le dépassement de la guerre en vue de la constitution d'un monde nouveau basé sur l'idéal démocratique? L'intelligibilité d'un monde nouveau peut se concevoir sous le prisme d'une matrice qui reposerait sur une "gouvernementalité démocratique mondialisée". Cette dernière suppose la possibilité de transcender la guerre considérée jusque-là comme une modalité pertinente du politique, de la puissance et de l'ordre international afin de lui opposer un mode de gouvernance tributaire d'une universalité des valeurs fondées sur la démocratie.

B B


Donnez votre avis