Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  140x200  298 pages  Parution 07/10/2016 
Nouveau

Benoni Rivière, cafre blanc

François-Xavier David

Roman Historique


" - C'est vous alors "le cafre blanc" ? - "Le cafre blanc" ? Je ne sais pas, je ne me connaissais pas ce surnom ! - Des anciens parlent d'un homme blanc élevé par une cafrine, une esclave du maître qu'il avait achetée sur les côtes africaines, une Makua de la tribu des Bantu. Ils disaient qu'il avait été élevé avec du lait d'une Africaine, une cafrine comme on dit ici, mais qu'il était resté blanc quand même et avec leur mentalité ! - Des anciens ? - Ceux qui étaient ici avant nous et que le maître a fini par vendre. Ils revenaient parfois quand leur maître voulait rendre des outils à La Plantation, ou quand il venait voir votre père. Il venait souvent avec un ou deux esclaves qui parlaient avec nous tous, discrètement bien sûr. Ils disaient qu'un jour un cafre blanc viendrait pour seconder votre père et qu'avec deux maîtres, la vie serait encore plus un enfer qu'elle ne l'était déjà... " 1805, île de la Réunion. Le père de Benoni vient de mourir et laisse derrière lui tout un domaine et une poignée d'esclaves. Le " maître " était bien plus que respecté par ses disciples, il était craint. Violent et sans coeur, il battait ses sujets comme il battait sa femme. Les anciens parlent d'un cafre blanc qui viendrait lui succéder. S'agirait-il de Benoni ? Médecin homosexuel, celui-ci quitte sa Bretagne pour hériter de son esclavagiste de père. Sur place, c'est la stupeur : le tortionnaire laisse place à l'humaniste, démentant la prédiction... Et si les anciens avaient menti ? À travers la chronique d'une plantation réunionnaise sur une dizaine d'années, François-Xavier David livre une page d'histoire édifiante. N'hésitant pas à regarder l'horreur en face, son roman illustre à merveille les premiers pas difficiles d'un siècle vers davantage d'humanité.


Pas de commentaire

Donnez votre avis