Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  148x210  356 pages  Parution février 2024 

Coutumes et développement chez les Kongo du Congo-Brazzaville

Michel Émile Mankessi

Sciences Humaines


Plongez dans la réflexion profonde d'Emile Biayenda, qui éclaire la nécessité cruciale des coutumes africaines pour le développement

Emile Biayenda relève la nécessité des coutumes africaines pour le développement. Il distingue deux sortes de coutumes : les coutumes d’ordre ethniques portant sur la famille, les croyances, la mort, le statut de la femme et le mode de formation et d’éducation dans la société traditionnelle ; les coutumes à caractère économique liées au travail humain, à l’élevage, au commerce et enfin aux institutions financières dans la société traditionnelle. Il faut dire que dans les traditions africaines tout était jugé en fonction des coutumes : l’éducation, le mariage, les naissances, etc. Elles permettaient aux membres de la famille de se (re) connaître et de se situer à travers les relations qu’ils pouvaient avoir entre eux. Aujourd’hui, l’ordre des choses est inversé. Loin des coutumes, au nom de la liberté, les hommes se cachent derrière « les mondes nouveaux qui se créent » et se livrent totalement aux puissances abstraites, virtuelles et anonymes de la science qui impose ses choix, ses goûts et ses idéologies. Par conséquent, le choix éthique devient de plus en plus délicat et difficile.


B B


Pas de commentaire

Donnez votre avis