Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  145x210  580 pages  Parution 27/02/2012 

Les Politiques d'insertion par le sport du MJS entre 1981 et 2002

Ludovic Martel

Sciences Humaines


Cette étude socio politique est relative à la période 1981-2002. Elle a pour objet de montrer, à travers une analyse comparée entre deux catégories de publics -personnes handicapées- et -jeunes des quartiers-, comment le Ministère de la Jeunesse et des Sports participe aux politiques dinsertion en mobilisant lobjet sport et ses vertus présumées.La première partie du travail est consacrée à une analyse théorique des politiques publiques, avec un éclairage particulier sur les politiques sportives ainsi que les principaux concepts caractérisant les nouvelles politiques sociales.La seconde analyse les conditions de définition et de mise en uvre de la politique dinsertion par le sport engagée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports au niveau national. A partir dun travail empirique centré sur les instructions officielles, les aides financières au mouvement sportif et les initiatives prises dans le domaine de la formation continue des personnels, les résultats montrent une hiérarchisation des publics, la référence à différents cadres explicatifs du processus dexclusion.Enfin la troisième partie, à partir denquêtes et dentretiens, met en perspective lanalyse nationale avec des situations rencontrées dans les services déconcentrés de lEtat. Elle met en lumière, des principes de disjonctions entre lélaboration dune politique publique par un niveau national et sa mise en uvre par des services déconcentrés implantés localement en divers lieux du territoire national. Elle montre une diversité des approches locales et souligne comment sopère une prise en charge différenciée des publics en fonction des catégories dagents ministériels.

B B


Donnez votre avis