Panier: 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

Livraison: Livraison gratuite !
Taxes: 0,00 €
Total: 0,00 €

Commander

Produit ajouté avec succès à votre panier
Format:
Quantité:
Total:
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port (HT) Livraison gratuite !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander 
Menu
 
Dos carré collé  148x210  66 pages  Parution décembre 2022 

Venez découvrir les théories et les connaissances de Karl popper dans ce nouvel essai

Au cœur de la théorie de la connaissance de Karl Popper, conséquence logique et naturelle de son principe épistémologique, la falsifiabilité, se trouve une profession de foi : l’irréfutabilité d’une théorie scientifique est un vice, une maladie et un manque ; sa réfutabilité ou encore sa faiblesse, une vertu et une force. En effet, en interrogeant les fondements de la démarche scientifique, Popper affirme qu’une théorie scientifique, contrairement aux théories métaphysique, théologique, poétique ou éthique, doit sa rationalité à sa capacité à être infirmée et réfutée (falsify : rendre fausse) par l’expérience. Une telle théorie de la connaissance, cela va de soi, ne peut que faire l’apologie de la faiblesse : faiblesse des théories devant le verdict de l’expérience, faiblesse due à l’asymétrie logique entre corroboration et falsification, faiblesse de la certitude en face de l’incertitude… 


B B


Donnez votre avis